COUPE DU MONDE 2019 : Jill Ellis : Nous n’allons pas défendre notre titre. Nous allons l’attaquer.

Parmi les prestigieux invités présents lors du tirage au sort de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA se tenait Jill Ellis, entraîneure de l’équipe couronnée en 2015. L’occasion de recueillir quelques confidences en zone mixte. 

Il y a eu les noces et la lune de miel avec le public Américain. Le titanesque Victory Tour, les acclamations et les bains de foules. Puis il y a eu la descente aux enfers. Les premiers pieds dans le tapis avec la défaite contre la Chine, puis la désillusion déconcertante à Rio, en quart de finale. Ellis fait table rase, continue quelques tâtonnements tactiques et finit par asseoir ses incontournables, en choisissant Naeher plutôt qu’Harris, en écartant Krieger et en bougeant Ertz en milieu plutôt qu’en center back. Le divorce se consomme entre le public et Ellis, jusqu’à ce que les Yanks renouent avec le succès. 

Les amicaux s’enchaînent et la confiance revient, notamment dans la SheBelieves Cup, qui couronne pour la seconde fois les Américaines, après une campagne catastrophique en 2017. Les derniers amicaux confirment, même contre les plus grandes nations historiques, notamment au Tournoi des Nations. Les Américaines semblent de nouveau en confiance et solides, survolant le tournoi de qualification de la CONCACAF et tient en respect les Canadiennes sans difficultés, elles qui avaient également joui d’un manque de challenge pendant la compétition. 

Après près d’un an et demi de vache maigre, les Américaines sont de retour au top niveau. Mais qu’en est-il de la préparation à la Coupe du Monde ? La Fédération vient d’annoncer 10 dates d’amicaux, incluant de nouvelles adversaires qui remplaceront la France et l’Allemagne, le Brésil et le Japon – d’aucuns diront qu’il s’agit d’un Tournament of Nations all over again… Et ils auraient raison -. La première date de cette tournée des Grands Ducs sera d’ailleurs en France, au Havre, le 19 janvier prochain, pour une répétition dans les meilleures conditions – les USA affronteront la Suède, le 20 juin prochain, au Stade Océane. 

Les USA sont donc dans de bonnes dispositions pour disputer la Coupe du Monde. S’agit-il de réaliser l’exploit et défendre le titre ? Jill Ellis nuance : « Il ne s’agit pas de défendre le titre, mais de le conquérir. On parle de défendre quelque chose, mais nous avons ici un groupe de joueuse complètement différent. La plupart des joueuses dans ce groupe n’ont pas remporté la dernière compétition. Nous allons tout faire pour la remporter, nous n’allons pas la défendre. Il s’agit aussi pour ces joueuses de créer leur identité. » 

Un groupe complètement différent, qui compte toutefois sur des vétérans pour mener à bien leur campagne. Sur l’héritage de 2015, Jill Ellis confirme l’importance cruciale d’un bon résultat de l’USWNT sur le football féminin, alors que l’influence semble s’essouffler dans un pays qui, pourtant, a adoubé le sport comme discipline reine chez les femmes. « A chaque fois qu’on remporte une Coupe du Monde, il y a un regain d’intérêt au niveau des médias et du public. Nous avons une responsabilité : il y a des petites filles qui se mettent à jouer au football parce qu’elles ont vu leurs héroïnes jouer. On a la chance d’avoir encore des joueuses qui ont vécu ce tournoi dans le roster et leur expérience sera une clé de la réussite de cette Coupe du Monde. »

Les USA joueront contre la France, le 19 juin prochain au Stade Océane. Billets en vente sur la billetterie de la FFF.


Crédit image : FFF, Getty Images

ABOUT THE AUTHOR: Lisa Durel

Rédac-chef de WoSo France, social media manager, jase en français et en anglais. Quand elle n'écrit pas pour le site, elle regarde la NWSL, tweete aux canadiennes et joue aux jeux vidéo. Ou elle dort. Ca arrive.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Get Widget
Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation et recueillir des informations anonymes pour nos Analytics (c'est notre petit plaisir à nous, pour se dire qu'on a vraiment réussi quelque chose d'ultra cool et que des gens viennent nous lire). Mais comme on ne met aucune pub depuis 2015, vous ne serez pas importuné pour quoi que ce soit, on a écrit ce module parce que c'est la loi. Bonne journée !